• Gustave Courbet

    Gustave_CourbetLe chef de file du réalisme français nait en 1819 à Ornans. Il est donc le fondateur du réalisme, un mouvement qui rejette les traditions et prône la représentation de la réalité.

    Il aborde des thèmes très différents, tels que des paysages de sa région natale, des natures mortes, des portraits et des autoportraits. Courbet se concentre sur des thèmes ordinaires, il veille à reproduire aussi fidèlement que possible ses observations. Il est contre l'idéalisation des courbes et il peint ses sujets tels qu'ils sont réellement.
    C'est aussi un peintre de la mer. Il en traduit les remous avec une touche robuste. L'artiste va innover, en employant le couteau pour déposer sur la toile une couche de peinture, dans un soucis de rendre son oeuvre encore plus réaliste. Son style est inspiré de celui des peintres naturalistes comme les frères Le Nain et Millet.
    Courbet conçoit ses oeuvres comme un moyen de rétablir la justice sociale, en abolissant les différences de classes.
    Après avoir été refusé à l'Exposition Universelle, Courbet organise son propre salon : Le Pavillon du Réalisme. Il va aussi refuser le insignes de la Légion d'honneur, décernée par Napoléon et sera arrêté en 1871 et condamné à 6 mois de prison.

    Après ses déboires avec la justice, Courbet part s'installer en Suisse. Il décède en 1877 à La Tour-de-Peilz.
     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :